Quand se laver les mains devient anti-hygiénique...

Icones: mains lavées au savonUn lavage de main trop rapide favorise le décollage des bactéries ou champignons présents sur les mains mais ne les tue pas !
En effet, trop de gens ont tendance à oublier que le savon n'est pas un désinfectant, mais  seulement un dégraissant. En se lavant les mains,  nous ne tuons donc pas les microorganismes mais les décollons simplement de la peau. C'est le rincage qui permet d'en éliminer la plus grande partie !
 
Un petit test amusant à faire en travaux pratiques consiste à déterminer la quantité de microbes que l'on porte sur les mains : sans lavage ; après lavage au savon et enfin après désinfection avec une solution hydroalcolique. Pour se faire, on dépose pour chaque cas la main sur une boite de Pétri contenant un milieu de culture, puis on laisse incuber [= on laisse les bactéries se développer].
Dans la majorité des cas, la culture provenant des mains lavées au savon est plus abondante que celle des mains avant lavage ; et oui, bien souvent on ne se rince pas les mains assez longtemps après les avoir frottées ! Du coup, les bactéries ou spores de champignons sont décollées des plis de la peau grâce au savon, mais ne sont pas correctement rincées et restent sur les mains: elles peuvent donc se déposent plus facilement sur tout ce que l'on touche.
 
N'allez cependant pas penser que se laver les mains ne sert à rien et ne vous les désinfectez pas systématiquement ! La plupart du temps, un bon lavage au savon (n'oubliez pas les ongles et les espaces entre les doigts) suivi d'un généreux rincage suffit à ôter une grande partie des microbes. Gardez la solution hydroalcolique pour les désinfections nécessaires, n'agressez pas votre peau sans raison...
 
 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)