Pourquoi le sphinx n'a-t-il plus de nez ?

La question

Le grand Sphinx de Gizeh, ce lion à tête humaine trônant à côté de la pyramide de Gizeh est l'un des grands symboles de l'Egypte antique. Pourtant et comme tout le monde le sait, son nez est manquant. Des thèses farfelues aux légendes tenaces, la destruction du nez de ce sphinx est l'objet de beaucoup d'histoires.  Pourtant au delà du mythe, une question sérieuse et qui a fait l'objet de nombreuses études archéologiques: pourquoi le Sphinx de Gizeh n'a-t-il plus de nez?
Sphinx

La réponse

Le responsable de la destruction du nez du fameux Sphinx de Gizeh à été identifié en 1980 par l'historien allemand Ulrich Haarmann. Il s'agit en réalité de l'arabe Mohammed Sa'im al-Dahr qui en 1378 détruisit le nez du sphinx et endommagea ses oreilles.
La raison? En ces temps-là les égyptiens vouaient une véritable dévotion à cette statue, considérée comme un Dieu protecteur des récoltes. Cette dévotion païenne était intolérable pour le musulman fanatique qu'était Mohammed Sa'im al-Dahr qui procéda alors en rage à la destruction du nez et des oreilles à l'aide de bec-de-corbin (instrument recourbé en forme de bec de corbeau).
 
La culture populaire a été friande d'histoires évoquant la destruction du nez du sphinx. Certains mythes sont grotesques, tandis que d'autres sont plus tenaces. Les plus connues d'entre elles sont certainement la destruction du nez par une salve de canon ordonnée Napoléon Bonaparte ou par une gigantesque tempête de sable. On retrouve également Obélix, dans le film Astérix et Obélix qui aurait grimpé sur le Sphinx et lui aurait cassé le nez; un tailleur surpris dans Aladdin, une course de char entre Moïse et Ramsès dans Le prince d'Egypte, Samy jouant avec des feux d'artifice dans Scooby-Doo au pays des pharaons, une paire de lunette trop lourde dans une pub ou encore la blague que le sphinx serait une représentation d'une vie antérieure de Michael Jackson !
 
En résumé...
 
Contrairement à la légende, ce n'est pas Napoléon le responsable. Identifié en 1980 par un historien allemand, le destructeur du nez du Sphinx de Gizeh est Mohammed Sa'im al-Dahr, un musulman vivant au XVème siècle. A cette époque, le Sphinx était considéré comme une idole et vénéré par la population qui lui faisait des offrandes pour favoriser les récoltes. Agacé par cette dévotion païenne, Mohammed Sa'im al-Dahr a alors détruit le nez et une partie des oreilles à l'aide d'un bec-de-corbin : un instrument en forme de marteau à bec de corbeau.

Pour aller plus loin...

- Regional Sentiment in Medieval Islamic Egypt, Ulrich Haarmann, 1980
 
Lien retour vers la boite à Pourquoi
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 3.6 (13 votes)