Pourquoi faut-il saler l'eau des pâtes ?

Pourquoi faut-il saler l'eau des pâtes ?

La question

L'usage courant veut que l'on sale l'eau des pâtes avant la cuisson. Les mythes urbains véhiculent  moultes réponses, souvent contradictoires, parfois fausses, quant à la question de l'utilité du sel dans l'eau de cuisson. Parmi ces idées:
-> le sel fait chauffer l'eau plus rapidement.
-> le sel élève le point d'ébullition et permet donc de cuire plus rapidement les pâtes.
-> l'eau regagnera plus vite la température perdue par l'introduction des pâtes.
Au vu de la multitude de réponses qu'il est possible de trouver sur les forums, la question prends toute sa pertinence: pourquoi faut-il saler l'eau des pâtes?
pates

La réponse

Tout de go, voici la réponse à cette question existentielle: l'ajout de sel dans l'eau de cuisson des pâtes modifie très légèrement le temps et la température d'ébullition de l'eau: celle-ci sera très légèrement plus chaude et mettra un tout petit peu plus de temps à bouillir. Pourtant, ces changements sont tellement minimes que l'ajout de sel dans l'eau de cuisson des pâtes n'a aucun but en rapport avec tout cela. Son seul but? Le goût, très certainement!
 
Pour les fans de physique-chimie ou encore pour les sceptiques, voici la preuve en calcul:
 
Considérons la formule suivante permettant de déterminer la quantité d'énergie nécessaire pour chauffer un corps :    Q=m.c.Δt 
Q: Quantité de chaleur: la quantité d'énergie à fournir nécessaire pour augmenter la température de Dt.
m: masse de la matière à chauffer.
c: capacité thermique massique de la matière considérée: la quantité d'énergie à fournir pour augmenter de un degré une unité de masse de la matière.
Δt: l'écart de température à obtenir.
 
Ainsi, pour porter à ébullition 1L d'eau de 80C°, c'est à dire pour passer de l'eau du robinet à 20C° environ jusqu'à ébullition à 100C°, il faut calculer Q pour m=1 kg, c=4186 J.kg-1.K-1 et Dt=100-20=80. On obtient alors: Q=334880 Joules.
 
L'ajout de sel dans l'eau transforme la formule en: Q=(m1.c1 + m2.c2).Δt
m1 et c1 représente les paramètres pour l'eau et m2 et c2 sont les paramètres associés au sel NaCl (pour plus de précisions, ces deux derniers paramètres se décomposent eux-mêmes en deux pour les ions Na+ et Cl- issus de la dissolution du sel dans l'eau). Ces deux derniers paramètres étant non nuls, il est évident, et ceci constitue une démonstration par A+B, qu'il faut apporter plus d'énergie pour chauffer 1L d'eau salée que pour 1L d'eau douce.
 
Pour les moins fans de physique, résumons la chose: 1L d'eau salée, c'est plus de matière qu'1L d'eau douce, donc par une formule de physique, il apparait qu'il faille plus d'énergie pour le chauffer.
 
Pour deux plaques électriques diffusant la même quantité d'énergie, il devient évident qu'il faille plus de temps pour chauffer de l'eau salée que de l'eau douce!
 
En revanche, l'ajout de sel augmente la température d'ébullition de l'eau. A nouveau, offrons une petite formule à nos amis les physiciens:
ΔTeb=Keb.m
ΔTeb: l'augmentation de la température d'ébullition par rapport au solvant pur: Teb[eau salé]-Teb[eau pure].
Keb: constante molale d'élevation de la température d'ébullition ou constante de proportionnalité en K.m-1.
m: molalité en mole.kg-1.
Il devient possible de calculer la température d'ébullition d'une solution de 500g d'eau pure dans laquelle est dissoute une quantité de 15 g de sel pur NaCl (chlorure de sodium, de masse molaire 58,5 g mol-1).
nombre de moles NaCl: 15/58,5 = 0,2564 moles,
molalité: 0,2564 mol/0,5 kg = 0,5128 moles,
d'où ΔTeb = (0,512 x 0,5128) = 0,26 °C,
On obtient ainsi un température d'ébullition normale de cette solution de (100°C + 0,26) = 100,26°C. (conditions idéales, avec un solvant pur)
 
Au final, on retrouve bien au fil de ses calculs les résultats présentés en début d'article.
 
En résumé...
 
Ajouter du sel dans l'eau des pâtes augmente la température d'ébullition de l'eau de quelques dixièmes de degrés seulement et demande un peu plus d'énergie pour chauffer l'eau, donc légèrement plus de temps. Que des inconvénients qui n'expliquent donc pas pourquoi l'on sale l'eau des pâtes... sauf pour le goût!

Pour aller plus loin...

- Cuissons des pâtes (site Barilla)
- Chimie: molécules, matières, métamorphoses, Peter ATKINS, Loretta Jones
 
 
Lien retour vers la boite à Pourquoi
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.3 (7 votes)

Commentaires

Utilisateur non enregistré

La question ne concerne pas que la température d'ébullition mais bien également une question de goût. Quand on sale l'eau des pâtes, on sature la solution "eau+sel" et on évite donc qu'une partie du goût des pâtes ne disparaisse dans l'eau quand on les égoutte. A l'inverse, pour une bonne soupe, salez à la fin pour que le bouillon ait pris le maximum de goût!

Utilisateur non enregistré

La solution n'est pas compliquée ...... du tout on ajoute du sel afin d'eviter de faire precipiter le calcaire dans l'eau lors de son ebullition qui donnerait un gout fade aux pates. En fait le calcaire ou carbonate de calcium va precipiter pendant l'ebullition de l'eau, or en ajoutant du sel on adoucit l'eau car le sodium apporté par le sel va se joindre aux ions carbonates. La solubilité du carbonate de sodium est de 390g/L d'eau alors que celle du calcaire est nulle. Donc on garde en solution le calcaire dans l'eau sans qu'il se depose sur les pates.
Pour vous prouver que c'est vrai essayer de cuire des pates dans de l'eau minerale, l'eau sera blanche opaque et les pates seront horribles en gout. bref la physique n'a rien a voir ici c'est la chimie qui agit....;)

Utilisateur non enregistré

Il y quand même une faute dans les calculs. Pour calculer Q, "c" est en J.Kg-1.K-1 et la difference de température est en degrés Celcius. Bref il faut convertir cette difference en kelvin (80 + 273) pour que le résultat soit juste. Sinon le résultat ne fait aucun sens, même si cela n'influence pas le reste des explications!

Utilisateur non enregistré

Une différentielle de température est la même, qu'elle soit en K ou en °C.

Soient Ta et Tb deux températures telles que Ta > Tb.
- si on exprime tout en °C : Ta - Tb = Tc
- si on exprime tout en K : (273+Ta) - (273+Tb) = 273 - 273 + Ta - Tb = Ta - Tb = Tc

Plus rapidement : Tc = Tk - 273 , avec Tc, la température en Celsius et Tk, la température en Kelvin
<=> dTc = dTk - d(273) , la différentielle d'une constante étant nulle,
<=>dTc = dTk CQFD

Les calculs ne sont donc pas faux, du moins en ce qui concerne les températures.

Utilisateur non enregistré

Cialis Tadalafil Dosage Secure Drugshop levitra lowest price Propecia Caja

Utilisateur non enregistré

vente cialis usa

http://cialischeaponli.com/ - cialis cheap

buy cialis

cialis pennsylvania

Utilisateur non enregistré

look here cialis usa

http://genericialisak.com/ - cialis

cialis cheap

cialis 10mg best price

Utilisateur non enregistré

cialis 5mg generic online

[url=http://genericialisak.com/]cialis online[/url]

cialis online

best price cialis super active

Utilisateur non enregistré

cialis preise ohne rezept

http://genericialisak.com/ - buy cialis

generic cialis online

how to cut cialis pills

Utilisateur non enregistré

dose di cialis consigliata

http://genericialisak.com/ - buy cialis

buy cialis

cialis ricetta online