La voix de la SNCF n'est pas artificielle

Simone HéraultLe train TER, numéro 8432 à destination de ... va partir ! Prenez garde à la fermeture automatique des portes, attention au départ ! En lisant cette phrase, vous avez certainement pris un ton particulier ? N'est-ce pas la voix la plus connue de France ? Ces messages diffusés en gare SNCF paraissent en effet bien familiers aux usagers habitués.
 
Depuis 1982, cette voix off n'a pas changé. Pour beaucoup, il s'agit d'une voix synthétisée par ordinateur... pourtant non ! Elle appartient à une charmante sexagénaire, Simone Hérault, ancienne présentatrice de France Inter Paris.
 
Tout commence en 1982 lorsque Simone passe un casting de voix pour la SNCF. Pourquoi a-t-elle été choisie ? Selon elle parce que: "Il se trouve que la fréquence de ma voix s'avérait particulièrement adaptée à l'environnement des gares".
 
A cette époque, chaque message doit être crée intégralement et indépendament et Simone enregistre des milliers de phrase toutes faites. Plus tard, avec l'arrivée des techniques numériques, ce sont des mots indépendants qui ont été enregistrés.
 
Le train... TER ... 9000 ... 400 ... 32 ... à destination ... de ...
 
Chaque mot est enregistré de sorte à se lier les uns aux autres en phrase. Ils sont ensuite stockés dans une base de données et réassemblés le moment voulu par ordinateur. Pour rendre le tout plus réaliste, certains mots, comme le nom des gares sont enregistrés trois fois: avec un ton montant, descendant ou neutre, afin de s'incruster au mieux dans tout type de phrase.
 
Contractuellement, la voix de Simone Hérault appartient donc à la SCNF, qui l'exploite dans des aéroports étrangés, notamment à Bruxelles et au Caire.
 
Et en petit bonus :
Saviez-vous que le 1er Avril 2009, dans plusieurs gares française, ce n'est autre que Homer Simpson qui a fait les annonces ?
 
 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.3 (3 votes)

Commentaires

Utilisateur non enregistré