La vie cachée du nombril

Voilà un article qui pourrait vous donner envie d’aller vous laver: alors que des scientifiques cherchent de la vie sur mars, d’autres sont occupés à s’observer le nombril… au sens propre !
 
Propre, peut-être pas tant que ça. L’équipe de Rob Dunn, de l’université d’état de Caroline du Nord, a minutieusement étudié la vie microbienne présente dans le nombril d’une soixantaine de personnes. Le nombril, cette petite cicatrice de notre cordon ombilical, est effectivement une des régions de notre corps que nous lavons et essuyons le moins. Les chercheurs s’attendaient donc à y trouver de la vie, mais ils ne s’attendaient pas à trouver une telle forêt vierge ! Rob Dunn et son équipe ont retrouvé en moyenne une soixantaine d’espèces de bactéries différentes ! Le recordman en totalise pas moins de 107 espèces !
 
Si certaines bactéries sont présentes en grand nombre et sont assez communes, tels les bacilles et les staphylocoques, certaines trouvailles ont été pour le moins… exotiques ! C’est le cas d’un patient dont le nombril héberge une bactérie jusqu’alors observée uniquement au Japon  - bien que celui-ci n’y ai jamais mis les pieds. Plus incroyable encore, l’histoire de cette personne à l’hygiène douteuse (son dernier bain remontant, d’après ses dires, à plus de deux ans) : les chercheurs ont retrouvé dans son nombril deux espèces d’archéobactéries, ces microorganismes très primitifs vivants dans des milieux extrêmes – telles les glaces polaires
 
A l’heure où la perte de la biodiversité s’accélère, certains seront peut-être ravis d’apprendre qu’ils hébergent un véritable écosystème au creux leur ventre. D’autres seront en revanche tentés d’éradiquer sur le champ cette faune locale insoupçonnée. Pas de panique cependant : nous hébergeons sur notre peau et dans notre corps de nombreux microorganismes, dont 99% sont inoffensifs. C’est même mieux : par leur présence, ils occupent l’espace et empêchent des bactéries plus dangereuses de s’installer. De plus, si la peau est saine et ne présente pas de plaies, elle empêche les microorganismes de pénétrer dans notre corps et de provoquer des infections. Ne courrez donc pas acheter de solution antibiotique : un bon coup de savon et un séchage minutieux seront amplement suffisants – sans oublier les autres recoins de notre corps, comme les orteils, les oreilles, etc.
 
 
Pour en savoir plus :
- Rob Dunn et son équipe ont créé un site d’informations pour sensibiliser le grand public aux microorganismes de notre corps : Your WildLife (en anglais)
 
 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.9 (9 votes)

Commentaires

Utilisateur non enregistré

Article très interessant et bien écrit ! Je cours de suite me netoyer le nombril.

Portrait de Camille
Merci, nous sommes ravis que cela vous plaise ! Bonne douche :)

Sometimes I think the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us. (Bill Watterson, Calvin & Hobbes). 

Utilisateur non enregistré

Cheapest Generic Viagra Uk Viagra Zurich Cialis Generique Fiable cialis Where To Buy Sildensfil Citrate Online Elevage Levitra Cialis Generika Aus Eu