Les indiens du Peru ont tous le même groupe sanguin

Illustration jeunes filles indiennes du Pérou
Les indiens du Perou, mais également les Bororo du Brésil ou les Shompen de l'île de Nicobar ont un point commun : leur population est entièrement du groupe sanguin O, alors qu'il existe 4 groupes sanguins possibles (A, B, AB, O) !
 
Cette particularité peut s'expliquer entre autre par un modèle mathématique appelé "dérive génétique". Eh oui, il s'agit bien de lois génétiques ici, puisque l'appartenance à un groupe sanguin est déterminée génétiquement !
 
Lorsque l'on s'intéresse à la répartition de caractéristiques génétiques chez un grand nombre d'individus, on fait de la "génétique des populations". En principe, lorsque la population est de grande taille et que de nombreux échanges de gènes peuvent avoir lieu, on devrait retrouver autant de groupes sanguins A, B, AB ou O.
 
Seulement certaines populations peuvent se retrouver, par leur habitat ou leur culture, relativement isolées. Dans ces cas, il y a peu de brassage génétique et on peut observer la prédominance d'un groupe sanguin sur un autre. 
Mais pourquoi spécifiquement le groupe O ? Il semblerait que celui ci apporte un avantage en terme de santé, en protégeant notamment contre la syphillis. Les personnes du groupe O vivraient mieux, du moins plus longtemps, auraient donc plus d'enfants, tout ceci favorisant la diffusion des gènes responsables de ce groupe sanguin... et ce d'autant plus que l'apport génétique extérieur est quasiment absent  !
 
Pour en savoir plus avec AxiomCafe : Indiens du Pérou : la loi du groupe sanguin
 
 
Références:
 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 3.8 (4 votes)

Commentaires

Utilisateur non enregistré

Bonjour,

Plusieurs grosses erreurs dans l'article :
- Non, si les groupes sanguins respectaient le hasard (grande population) ils ne seraient pas équiprobables, bref avoir tous autant de chances. Dans le système ABO, le groupe sanguin résulte de l'addition d'un même gène porté sur les deux chromosomes d'une même paire. Celui-ci peut être A ou B, ou ne présenter ni l'un ni l'autre. Répartis au hasard, chacun aurait 1 chance sur 3 d'être présent. Pour obtenir le groupe 0 il ne faut ni le A ni le B, c'est le groupe "zéro" en fait... Il suffit donc d'avoir un seul gène A ou un seul gène B pour ne pas être de groupe 0. Le hasard donnerait donc 1 chance sur 3 de n'avoir ni A ni B sur le premier exemplaire et obligatoirement la même chose sur le second, ce qui donne DONC le produit des deux, soit 1 chance sur 9 d'obtenir "00" c'est-à-dire la manifestation du groupe 0. Celui qui hérite d'un seul A et de 0 est de groupe A, tout comme celui qui a deux gènes A, idem pour B. On voit bien que c'est nettement plus probable...
- La dérive génétique n'est pas la conséquence directe d'un manque de brassage mais simplement le fait que sur une petite population on s'écarte de la valeur théorique moyenne très facilement et qu'un gène disparu ne peut pas ressortir, c'est définitif. Quand on lance une pièce de monnaie, il y a une chance sur 2 d'avoir pile et toujours autant la seconde fois, mais avec 10 lancers à peine on n'aura rarement 5 piles et 5 faces exactement, peut-être 4 piles et 6 faces. Idem pour 1000 lancers, on n'aura pas 500 de chaque MAIS moins de chances que précédemment d'avoir la proportion précédente, à savoir 400 et 600. L'écart va se resserrer, le résultat va se rapprocher de plus en plus de la valeur théorique quand le nombre de tirages augmentera et ici, à chaque instant, cela correspond au nombre d'individus et à RIEN d'autre. S'il n'y a plus que 10 individus il suffit un jour que plus personne n'ait le A ou le B (ce qui est très probable sur un siècle ou deux) pour que ce soit définitif dans cette population, ce qui n'est d'ailleurs pas le cas pour les lancer de pièces... Même si la population est plus tard multipliée par 1000, le caractère n'existera plus.
- L'absence de caractère A ou B, donc le groupe 0, est le plus répandu sur Terre et en particulier dans toute l'Amérique du Sud et Centrale, il est donc banal que ce soit ce groupe qui apparaissent le plus facilement par dérive génétique au Pérou, c'est en quelque sorte un avantage dès le départ que la dérive fait émerger facilement.
- Le caractère A ou B (ou l'absence) ne présente strictement aucun avantage ou inconvénient (beaucoup de "mythes" là-dessus...) c'est juste un marqueur de protéine de surface des hématies, et s'il y avait une meilleure résistance (?) des Amérindiens à la syphilis cela ne serait dû qu'à l'origine américaine de la maladie, c'est l'inverse pour la variole par exemple, maladie étrangère pour laquelle aucune résistance n'a pu apparaître chez eux. Deux phénomènes qui semblent en corrélation ne sont pas forcément en lien de cause à effet...

Utilisateur non enregistré

Kamagra Boots Stendra 50mg cialis Amoxicillin And Cat Eye Good Sites To Buy Viagra Viagra Zutaten

Utilisateur non enregistré

washington post viagra

generic viagra online

buy viagra

viagra 50mg price in delhi

Utilisateur non enregistré

viagra cheapest generic

http://viagraonlinelka.com/ - buy viagra

viagra online

what viagra to take

Utilisateur non enregistré

Buy Prednisone No Prescription Paypal Achats De Pilules Viagra Cialis E Cannabis cialis Buying Chloramphenicol

Utilisateur non enregistré

buy generic cialis soft
buy generic cialis
1 a day cialis 20mg
buy cialis

Utilisateur non enregistré

who sells viagra over the counter
buy viagra online
how much viagra should i take
buy viagra online

Utilisateur non enregistré

cialis generic dosage
buy generic cialis
order cialis online without a health
buy cialis online

Utilisateur non enregistré

walmart pharmacy viagra cialis generic cialis
cialis coupon
cialis tadalafil 20mg
buy cialis

Utilisateur non enregistré

viagra boners
buy viagra online
viagra blue pill
generic viagra online